Seine-et-Marne. Un centre public de santé aux Fougères ?

26 novembre 2018

Confronté à une pénurie de médecins, le quartier pourrait voir l’ouverture d’un centre de santé. Un collectif veut lancer le projet. 

Difficile de trouver un médecin quand on habite aux Terrasses. C’est le constat que font les membres du Collectif de Défense de l’hôpital de Fontainebleau (CDHPF).Mercredi 14 novembre, ils ont organisé une réunion publique et un débat pour discuter de la possibilité de créer un Centre Public de Santé. « L’accès à la santé est un besoin primordial. Pourtant, depuis 2015, les 1.700 habitants du quartier des Fougères sont confrontés aux plus grandes difficultés pour accéder à des soins de proximité », explique Jean-Pierre Boré du collectif.

Le but de la réunion était de « rechercher une solution à la pénurie de médecins » et de réfléchir donc à la création d’un Centre qui offrirait « des tarifs de secteur 1 sans dépassement d’honoraires et qui permet l’accès aux soins de tous. Avec le soutien de la population, nous montrerons que le Centre Public de Santé est une réponse adaptée qui garantit la présence durable d’une médecine de proximité et de qualité », ajoute M.Boré.

Quel budget ?

Le maire Marie-Charlotte Nouhaud, n’est pas contre l’idée : « je suis prête à soutenir tous ls projets qui peuvent aller dans le bon sens. Nous avons mis en place une maison médicale à la Butte-Montceau et si le projet de rénovation du centre commercial des Fougères avance, on aura également des opportunités ». Un soutien de principe de la mairie, donc, mais avec certaines limites : « si le budget est trop important, la ville ne pourra pas soutenir. On ne pourra pas payer les médecins, par exemple. Mais je suis toujours favorable à ce type d’initiative citoyenne ».

Combien pourrait coûter un Centre Public de Santé et qui paierait ? Cela faisait partie des questions soulevées lors de la réunion publique. Les habitants du quartier, en tout cas, attendent cela avec impatience.

Source : La République De Seine Et Marne 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article