La santé des pompiers de Seine-et-Marne suivie de près grâce à un logiciel


03 May 2020

Les volontaires remplissent un questionnaire médical détaillé et le mettent à jour quotidiennement.

Suivre l'état de santé du personnel en temps réel, évaluer sa disponibilité et prendre des mesures de confinement si nécessaire. Ce sont les objectifs du Service départemental d'incendie et de secours (Sdis 77), qui vient de mettre en place un suivi médical à distance, le E-Sdis 77 Santé.

Ce logiciel, utilisant l'intelligence artificielle, a été conçu par la société Anamnèse, en partenariat avec l'association Atraksis, créée en 2017 par des officiers et des médecins sapeurs-pompiers. Il sera opérationnel le temps de l'épidémie de Covid-19. Le Sdis de l'Allier a été le premier à s'en équiper, aussitôt suivi par ceux des Yvelines et de Seine-et-Marne.

1100 agents déjà inscrits

Sur les 4 609 agents du Sdis77 (soit 1 248 pompiers professionnels, 3 041 volontaires et 320 administratifs, techniques et spécialités), pas moins de 1 100 s'y sont déjà inscrits. Via leur ordinateur ou leur smartphone, les volontaires s'identifient grâce à leur nom et leur matricule, avant de remplir un questionnaire médical détaillé. Ils sont ensuite régulièrement sollicités pour le mettre à jour.

Le service de santé et de secours médical du Sdis est le seul à avoir accès à ces données. Il s'agit de déterminer qui présente les signes du Covid-19 ou en est atteint, qui a été en contact avec un patient touché, qui est inquiet…

Une vingtaine d'arrêts maladie liés au Covid-19

En fonction du résultat et en cas de doute sur une éventuelle contamination, l'agent est mis en relation avec un médecin, soit par téléphone, soit par le biais d'une téléconsultation. La décision peut être alors prise de le retirer des missions de service d'urgence aux personnes ou de le confiner.

« Je me suis inscrit sur ce site dès le début. Voilà quelques jours, j'ai eu un doute car je commençais à tousser. J'ai donc expliqué que j'avais ce symptôme et dès le lendemain, j'ai été appelé. C'était seulement une allergie », témoigne un pompier, ravi de l'expérience.

A l'heure actuelle, le Sdis 77 compte entre 20 et 25 arrêts maladie liés au Covid-19. Avec ce site, le Sdis 77 souhaite aussi avoir une visibilité sur l'après-confinement, des services comme la logistique et l'habillement ayant réduit leur activité pendant la crise.

Source : Le parisien Seine Et Marne

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article